Antivirulence

TetiereRD1

FlecheAntivirulence

Une prévalence croissante de la résistance aux antibiotiques


La prévalence croissante de la résistance aux antibiotiques compromet l’efficacité des composés actuellement sur le marché

En Europe, 25 000 patients décèdent chaque année d’infections nosocomiales, causées par des bactéries résistantes aux traitements¹. Depuis 1970, la majorité des antibiotiques mis sur le marché est issue des mêmes scaffolds chimiques².

Dans ce contexte, les antibiotiques de nouvelle classe sont les mieux placés pour pallier la perte d’activité des plus anciens, et faire face à l’augmentation de la résistance bactérienne. Malheureusement, le développement et la commercialisation de nouveaux antibiotiques n’ont suivi ni le rythme de l’augmentation des résistances bactériennes, ni la menace qu’elle fait peser sur la santé publique. L’examen des composés en cours de développement dénote un manque évident d’innovation. Les antibiotiques existants perdent leur efficacité plus vite qu’ils ne peuvent être remplacés (Payne, 2010).

mutabilis_antivirulence1.jpg

Nos recherches en antivirulence, un projet de rupture

Depuis sa création MUTABILIS travaille sur un programme de recherche basé sur de nouvelles approches pour combattre les infections bactériennes invasives, en se concentrant sur une nouvelle classe de molécules, différente des antibiotiques traditionnels : les antivirulents³. Alors que les antibiotiques ciblent des gènes essentiels à la survie des bactéries, les composés antivirulents ciblent des gènes de virulence bactérienne, non essentiels, qui lui permettent de résister à l’immunité naturelle de l’hôte.

L’administration préventive de ces molécules réduira la fréquence des infections bactériennes invasives pour les patients à risque (neutropéniques, immunodéprimés, porteurs de dispositifs médicaux invasifs tels que cathéters veineux centraux, chambres implantées, sondes urinaires…). Ces composés, en ciblant des gènes bactériens non-vitaux, épargneront la puissance des antibiotiques traditionnels, tout en préservant la flore commensale des patients.

En outre, ces médicaments doivent agir en synergie avec certains antibiotiques en affaiblissant la membrane cellulaire des bactéries, et donc augmenter le spectre d’action de ces antibiotiques.

L’approche antivirulence de MUTABILIS

cible les principales bactéries responsables d’infections chez les patients hospitalisés immunodéprimés :

Les bactéries Gram négatives telles que les Entérobactéries : MUTABILIS conçoit de puissants agents capables de les sensibiliser au complément du sérum.

Les bactéries Gram positives telles que les Staphylocoques, Entérocoques et Streptocoques. Ces bactéries sont naturellement résistantes aux peptides cationiques, tels que les défensines de l’immunité innée de l’hôte. MUTABILIS conçoit de puissants agents qui augmentent considérablement la sensibilité bactérienne aux peptides cationiques et inhibent la virulence bactérienne in vivo.

Female Scientific Research Team With Clear Solution In Laborator
¹ Commission Européenne. Direction générale de la Santé et des consommateurs. Résistance aux Antimicrobiens (2011).
² Antibiotics in the clinical pipeline in 2013. Butler MS, Blaskovich MA, Cooper MA. J Antibiot (Tokyo). 2013 Oct;66(10):571-91. doi: 10.1038/ja.2013.86. Epub 2013 Sep 4.
³ Targeting Virulence not Viability in the Search for Future Antibacterials. Heras B, Scanlon MJ, Martin JL. Br J Clin Pharmacol. 2014 Feb 19. doi: 10.1111/bcp.12356.