Home

Slide background
Slide background
Slide background

Recherche & Développement

Ombre2

La Résistance aux Anti-Microbiens (RAM) est la réponse évolutive naturelle des bactéries lorsqu’elles sont en présence de ces traitements. Ils deviennent alors inefficaces. Le rythme d’apparition de la résistance doit donc être contrebalancé par le développement de nouveaux antibiotiques, car c’est en les utilisant et en provoquant l’apparition de résistance qu’ils perdent leur efficacité. Cependant le manque de perspectives économiques et les difficultés scientifiques rencontrées pour développer des antibiotiques innovants ont conduit de nombreux laboratoires à se recentrer sur d’autres domaines thérapeutiques et à abandonner les antibiotiques.

Aujourd’hui nous nous retrouvons à court de traitement pour soigner des infections causées par des pathogènes de plus en plus résistants tels que les Entérobactéries résistantes aux carbapenèmes et Pseudomonas aeruginosa. Aux Etats-Unis, 2 millions de personnes sont touchés chaque année par des infections à pathogènes résistants. 23 000 personnes en meurent. En Europe, ce sont 25 000 morts par an. D’après les estimations les plus récentes, si la montée de la Résistance aux Anti-Microbiens n’est pas endiguée nous pourrions avoir 10 millions de morts par an en 2050.

Nous avons un besoin critique d’antibiotiques innovants pour combattre les pathogènes les plus dangereux, mais nous avons aussi besoin de mieux contrôler l’usage que nous faisons de ces médicaments, et de favoriser les approches alternatives aux antibiotiques.

ANTIBACTERIEN

L’augmentation de la résistance bactérienne face aux antibiotiques : un défi de santé publique

L’augmentation de la résistance bactérienne face aux antibiotiques constitue aujourd’hui un défi de santé publique. Le manque d’investissement R&D dans le domaine durant des décennies a provoqué l’attrition des pipelines, et l’utilisation large des antibiotiques disponibles a favorisé l’apparition de bactéries résistantes contre lesquelles nous avons de moins en moins de traitements efficaces.

En savoir plus

mutabilis_antivirulence

ANTIVIRULENCE

Une approche innovante contre la résistance aux antibiotiques

Les antibiotiques de nouvelle classe sont les mieux placés pour pallier la perte d’activité des traitements plus anciens, rendus inefficaces par l’évolution de la résistance. Mais dans une approche globale il est tout aussi important de contrôler l’utilisation faite des antibiotiques et de favoriser le développement de toutes alternatives permettant de diminuer le recours aux traitements antibiotiques. Dans l’idéal ces approches n’exercent pas de pression de sélection susceptible d’entrainer l’apparition de résistance. Et elles permettent de limiter le recours aux antibiotiques pour les cas les plus sérieux.

En savoir plus

MUTABILIS

est une spin-off de l’INSERM, issue des travaux de l’équipe du Pr Xavier NASSIF, précurseur dans l’identification des gènes de la virulence chez Neisseria Meningitidis. Ces travaux ont ensuite été transposés à l’ensemble des bactéries Gram- puis aux bactéries Gram+.

En savoir plus

Actualités

Ombre2